Les professionnels du rachat de crédit

Les professionnels spécialisés dans les opérations de rachat de crédit

Le rachat de crédit a le vent en poupe aujourd'hui ! La concurrence étant très rude, de nombreux professionnels se sont fait une spécialité du rachat de crédit. Toutes les propositions se valent-elles ? Quelques éléments de réponse !

Avec le boum de la consommation de ces dernières années, de nombreux particuliers ont cédé aux sirènes de l'argent facile des crédits ! Encouragés par la baisse des taux d'intérêt depuis quelques années mais aussi par les nombreuses sollicitations des organismes spécialisés et les propositions alléchantes des magasins, les emprunteurs n'ont pas hésité à s'endetter. Malheureusement, la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Une période de chômage, un divorce, un accident, une maladie, et la situation financière jusqu'alors stable se met à vaciller dangereusement. Si dans la très grande majorité des cas le retour à la normale est possible sans trop de dommage, lorsque la situation s'éternise, il est urgent de trouver une solution avant le surendettement. Une des possibilités est le rachat de crédit.

Qu'est-ce que le rachat de crédit ?

Le regroupement de crédit en résumé

Le rachat de crédit également appelé regroupement de crédit, restructuration de crédit, renégociation de dettes... est une technique financière largement utilisée par les pays anglo-saxons depuis des années. Elle consiste à regrouper en un seul et même crédit l'ensemble des dettes de toutes natures (crédit immobilier, crédit consommation, crédit renouvelable, dettes fiscales, dettes personnelles...). Le but du rachat de crédit est double :

Dans les deux cas de figures, quatre principaux acteurs du rachat de crédit sont possibles : les Intermédiaires en Opérations Bancaires (IOB), les sociétés financières, les banques classiques et sa banque.

Quelles différences entre ces intervenants ?

Lorsqu'un particulier décide de procéder à un rachat de ses crédits, il peut s'adresser soit directement à une banque classique qui peut être sa banque ou des banques concurrentes soit à un intermédiaire mandaté par un ou plusieurs organismes financiers. Lorsque le particulier s'adresse à sa banque, il peut renégocier un taux de prêt mais peut rarement demander un réexamen de toute sa dette sur différents crédits contractés préalablement. La banque chez qui le particulier est déjà client n'a en effet aucun intérêt à renégocier un taux avec un client acquis. En multipliant les contacts avec différentes banques classiques, les choses peuvent changer. Le particulier peut parfaitement prendre en charge ces multiples interrogations mais en s'adressant à des banques en direct, le particulier doit pour comparer les offres multiplier les démarches. La marge de négociation est plus ou moins restreinte selon la "qualité" du dossier. Lorsque le particulier confie son dossier de rachat de crédit à un IOB, les éléments sont transmis à plusieurs organismes financiers en simultané. Les IOB travaillent généralement avec des organismes spécialisés dans le rachat de crédit, autrement dit des sociétés financières, qui sont à même de proposer des taux plus attractifs. Les organismes contactés ont en effet tout intérêt si le dossier est de qualité à faire un effort pour conquérir un nouveau client ! En échange de ses services, l'IOB touche une commission versée par la banque racheteuse.

Comment choisir entre les uns et les autres ?

Généralement, la négociation avec sa banque est privilégiée par les particuliers souhaitant revoir à la baisse un taux de prêt unique. Le prêt est souvent dans ce cas un prêt immobilier. Lorsque plusieurs crédits sont à racheter, il est généralement plus intéressant de faire jouer la concurrence entre plusieurs établissements différents soit en les contactant un à un soit en faisant appel à un IOB. Les prêts rachetés sont globalisés et une ligne de trésorerie peut être ajoutée au montant du nouveau prêt. Pour aller plus loin, nous vous invitons à consulter chaque fiche spécifique aux différents types d'intervenants :

Le saviez-vous ?

En France, les établissements de crédit sont régis par la loi bancaire du 24 janvier 1984. Ces établissements sont classés en 6 catégories : banques, banques mutualistes ou coopératives, caisses d'épargne, caisses de crédit municipal, sociétés financières et institutions financières spécialisées.

Faites des économies en comparant les offres de rachat de crédit avec DevisProx

Annonces



Remonter